News

Article de l'Irish Mail sur le développement du football gaélique en Europe

A quelques heures du début du championnat fédéral, ce samedi à Toulouse.

L'Irish Mail publie un article sur le développement de notre sport en Europe.

Retrouvez l'article en cliquant sur ce lien.

Merci au club de Lorient pour avoir transmis cette information.

Bonne année 2013

L'ensemble des joueurs et dirigeants du Clermont Gaelic Football Club vous présente ses meilleurs voeux pour l'année 2013 !

Première finale de la saison pour les Clermont Gaels !

Un déplacement en tournoi est toujours un événement en soit. Se déplacer chez nos amis Niortais, encore plus. Et si on rajoute une dimension caritative, on a la cerise sur le gâteau. Tel était le programme de ce 27 octobre avec le Trophée des Lutins.


Avant de jouer, faut déjà y arriver !

Le tournoi a commencé pour nous longtemps avant. En juin, pour être précise, puisque le Tournoi des Lutins devait initialement se tenir au début de l’été. Mais c’est bien connu, il est plus difficile de rassembler quand les vacances pointent leur nez. Le tournoi avait donc été annulé, et rendez-vous pris pour plus tard…
Avec la reprise en septembre et la date du tournoi fixée, ca a été deux mois de recrutement pour inciter les joueurs à participer au tournoi. Avec des arguments de poids :
1 : c’est l’occasion de retrouver les terrains avant la reprise officielle des compétitions
2 : c’est caritatif, faut pas déconner quand même !
3 : Hugo part en Australie tout de suite après, ceux qui ne participent pas n’auront pas l’occasion de jouer avec lui… La loose, vraiment.

Il faut croire que les arguments ont porté (surtout concernant le départ d’Hugo, c’est sur…), car ce sont 15 Bougnats qui se sont engagés à participer au tournoi. La classe.

Restait à organiser le déplacement en lui-même, hébergement et trajets… Pas une mince affaire, croyez moi… Surtout quand on s’y prend 3 jours avant le jour J ! Trouver un hôtel pour ceux qui n’avaient pas décidé d’avoir recours au camping sauvage et s’assurer que tout le monde ait une voiture a demandé 2 jours de sms intensifs (merci le forfait illimité ! et merci au soutien logistique Niortais).
Et jusqu’au dernier moment, on a douté pouvoir rassembler toute l’équipe, puisque Ludo et Théo ont eu du mal à trouver le terrain. Note pour plus tard : prévoir une carte précise pour tout le monde…


Une phase éliminatoire en double jeu

A 10 h, l’essentiel de l’équipe était sur le terrain, en forme malgré le camping hôtelier ou sauvage (selon les choix de chacun), et une blague aux lèvres en me voyant avec ma doudoune orange fluo. C’est sur que la doudoune de ski en octobre alors qu’il faisait 25° le mercredi précédent, ca prête à sourire. Mais qui peut le plus peut le plus, hein ? Au pire, elle restera dans les vestiaires… Et puis au matin, il ne faisait que 8° quand même…

En faisant nos inscriptions, on constate que les Niortais ont organisé un tournoi au cordeau : chaque équipe avait une jolie feuille de planning avec les horaires précis de chaque match, les repas, et même les échauffements, parfaitement planifiés. Tout de suite on comprend qu’on est là certes pour s’amuser, mais quand même pas pour faire n’importe quoi. Ca promet… Au moins, on sait qu’on ne va pas finir avec 2 h de retard… Quoique…

A 10 h 15, conformément au protocole, les Bougnats partent à l’échauffement. Le hic ? Les Rennais, nos premiers adversaires, ne sont pas là. Du tout. Pas une plume d’oie à l’horizon. Et lorsque les Niortais les contactent, il semble évident qu’ils ne sont pas prêts d’arriver. L’heure est donc au bouleversement complet du planning. Un rebondissement qui nous plonge dans une situation inattendue, puisque nous affrontons finalement ceux que nous aurions du rencontrer en fin de journée, cette équipe qu’on adore détester (faut venir trinquer plus souvent les mecs Wink ) : Toulouse.

Ouvrir le bal face à ceux qui mettent de l’intensité dans chaque rencontre ? L’équipe à battre ? Okay… On prend une grande inspiration, et on court. Promesse tenue : le match est intense et serré, puisqu’on fini devant d’une courte tête. Très courte. Mais devant.

Une fois sur le terrain, on a pu prendre la mesure du vent qui soufflait sur le terrain très exposé de Chauray. D’un coup, ma doudoune faisait moins rire, et plus envie. D’ailleurs, pendant ma mi-temps contre Niort, Anaïs a pu en apprécié tout le confort !

Se pose ensuite la question qui tue : peut-on prêter des joueurs à Nantes, qui sont venus seulement à 6 ? (« C’est ca l’équipe ?! » diront-ils même d’eux-mêmes) Il ne sera pas dit que les Bougnats ne sont pas généreux. Sans hésiter donc, nous venons les seconder sur leur match contre Niort. Générosité qui ne se démentira pas tout au long de la journée, puisque des Clermontois seront présents dans chacun des matchs Nantais de la journée, y compris pour le Nantes-Clermont des phases de poule (en même temps, si un jour on veut pouvoir prétendre à être complétés, il faut déjà commencer par savoir dépanner nous-mêmes…). Ca ne nous empêchera d’ailleurs pas de gagner contre eux sur ce match-ci.

Du côté Bougnat, on envisage le match contre Niort avec une certaine décontraction. Ce n’est que le deuxième de la journée, et puis Niort, on les aime bien… Bien mal nous en a pris ! A la fin de la première mi-temps, les Niortais nous mènent par le bout du nez, avec un jeu engagé qui ferait vraiment plaisir à voir, s’il ne signifiait pas une claquounette pour nous. A la mi-temps Seb nous fait donc un sermon dont il a le secret en deux mots bien sentis et remet l’équipe sur orbite. La victoire est acquise, mais on s’est fait rappeler à l’ordre : aucun adversaire ne doit être sous-estimé.

Le match Rennais tourne à l’avantage des Bretons, mais il faut dire que l’on s’est fait surprendre par leur vitesse. Notre seule défaite de la phase de poule est plutôt lourde, mais n’entame pas le moral des troupes.

Avant d’aborder la finale, restait pour les Bougnats d’arbitrer, puisque la dernière phase opposait Nantes et Rennes d’un côté, Niort et Toulouse de l’autre. Ca a sans doute été notre passage le plus compliqué. L’arbitrage…. Un mot qui fait frémir les plus forts d’entre nous… Après moult tractations, Seb se dévoue finalement pour arbitrer Nantes-Rennes. A défaut et la mort dans l’âme, je marche vers le terrain pour arbitrer Niort-Toulouse. Bah oui, quitte à débuter en ski, autant attaquer en piste noire tout de suite, hein... Deux mises au point plutôt sonores (cassé la voiiiix ! ) et quelques erreurs d’arbitrage sans doute (mais qui n’ont finalement pas trop été discutées) plus tard, je siffle la victoire de Toulouse.


Au final, c’est les Lutins qui gagnent

C’est acquis, la finale opposera Clermont à Nantes, toujours qu'à 6. Nous ne poussons cependant pas le vice jusqu’à leur prêter des joueurs pour la finale aussi. Faut pas déconner non plus ! Des Nantais chauds bouillants, des Clermontois très sollicités sur la journée : le temps réglementaire est sifflé sur une égalité… Pas question d’en rester là, on opte pour une prolongation, où le match reste équilibré jusqu’au dernier moment… Nantes prend la tête d’un petit point sur un coup franc (âprement discuté, mais bon… L’arbitre a toujours raison), quelques secondes avant le coup de sifflet final… Une déception de courte durée : sur le terrain de la générosité, nous avons tous gagnés, au regard de la cagnotte offerte aux Lutins de Trousseau.

Le pot de l’amitié fut relativement court, les Bougnats étant les seuls à avoir prévu de rester pour le repas du soir, mais néanmoins emprunt de chaleur, de même que le repas.
Pendant que chacun se restaure et festoie, les quelques uns qui avaient eu la joie de tenir un sifflet se sont posé la question épique de la remise des trophées : si le trophée du vainqueur ne faisait pas l’ombre d’un doute, restait à couronner le meilleur joueur et le meilleur espoir. Et c’est finalement Thibaud qui a eu l’insigne honneur de recevoir cette dernière récompense (et moi celui de le lui remettre. D’être la seule fille du coup, on vous confie les missions à bises…).

La soirée vit son terme bien après minuit, mais ca n’empêcha pas les Bougnats d’être au stade le lendemain matin (même pas pour donner un coup de main, les Niortais ayant été d’une efficacité redoutable… Ils peuvent venir faire mon ménage ?) histoire de partager un dernier café, des dernières impressions et plaisanteries, avant de prendre le chemin de nos montagnes, avec la certitude d’avoir largement contribué au bien-être des petits Lutins.

Merci aux Niortais pour leur accueil, aux équipes présentent pour leur sportivité, à charge de revanche pour les Nantais, et merci aux Bougnats dont l’enthousiasme ne se dément pas, sur aucun terrain !

Merci à Aurélie pour ce magnifique compte rendu.

Les Paris Gaels à l'honneur dans la presse nationale

Dans son édition du 22 septembre 2012, le journal "Le Monde" nous a offert un superbe article sur le football gaélique et sur les Paris Gaels en particulier !

Article le Monde Article le Monde

C'est parti pour la saison 2012/2013 !

Depuis le début du mois de Septembre, les footballeurs gaéliques clermontois ont repris le chemin des terrains.

Pour le moment, et très certainement de façon provisoire, les entraînements ont lieu au Stade Marcombes tous les mercredis à partir de 20 heures 00.
Pour les nouveaux venus, une tenue de sport et des chaussures à crampons moulés suffisent !

Nous rappelons que nous souhaitons développer notre équipe féminine dès cette saison, à fin de participer au championnat de France féminin qui devrait voir le jour cette année.

Clermont GFC troisième du Groupe Fédéral A !!!

Samedi 19 mai 2012, le Stade Raoul Montbrand de Pantin accueillait la dernière manche du championnat Groupe Fédéral A de football gaélique.
Les Bougnats y étaient conviés pour défier le Lugdunum CLG, les Paris Gaels, les Tolosa Gaels et une équipe composés de joueurs des Paris Gaels et des Niort Gaels.
Un meilleur classement que les Parisiens à l'occasion de ce tournoi et les Auvergnats étaient propulsés en play-offs pour disputer le titre de champion de France, le 09 mai prochain au Stade Espinassou de Niort !

Entrée en matière délicate pour le Clermont Gaelic Football Club qui est opposé dès son premier match à son adversaire direct, les Paris Gaels.
Après une première mi-temps assez équilibrée les Auvergnats ont complètement sombré dans la deuxième, s'inclinant au final Clermont 0-0 / 5-11.

Toutefois, les Jaunes et Bleus n'ont pas manqué la session de rattrapage en s'imposant logiquement face à l'équipe Paris Gaels "B"/Niort Gaels sur le score de 4-2 / 0-7, lors de leur seconde rencontre de la journée.

Après la pause déjeuner, les Clermontois s'en allèrent défier le vainqueur du groupe Fédéral A 2011, les Tolosa Gaels. Malgré une bonne entame de match de notre équipe, les Toulousains finissent par s'imposer sur le score de 2-6 / 1-3.

Le Clermont GFC aborde le dernier match assez émoussé mais résiste toute la première mi-temps face à l'ogre lyonnais, avant de s'écrouler complètement en fin de match. Les Gones s'imposent 8-5 / 0-1.

Les Paris Gaels remportent le tournoi sur leurs terres en dominant Toulouse en finale. Les Parisiens rejoignent donc les Lyonnais pour disputer les phases finales du championnat de France tandis que Clermontois, Toulousains et Niortais se rendront dans les Deux-Sèvres dans l'espoir de conquérir le Shield !

Un grand bravo au club des Paris Gaels pour l'organisation de cette belle journée de sport !

Le classement du tournoi de Paris :

1. Paris Gaels 25 pts
2. Tolosa Gaels 20 pts
3. Lugdunum CLG 13 pts (présence d'un week-end player)
4. Clermont Gaelic Football Club 13 pts
5. Paris Gaels "B" 5,5 pts
 . Niort Gaels 5,5 pts

Le classement final du Championnat Groupe Fédéral A pour la saison 2012 :

1. Lugdunum CLG 88 pts
2. Paris Gaels "A" 78 pts
3. Clermont Gaelic Football Club 65 pts
4. Tolosa Gaels 62 pts
5. Niort Gaels 27.5 pts
6. Paris Gaels "B" 5.5 pts

Un final épique pour les Bougnats à Lyon

Samedi 07 avril, le club de Lugdunum CLG accueillait la troisième manche du championnat Groupe Fédéral A.
Etaient présents les clubs de Paris, Toulouse et Clermont-Ferrand, les Niortais n'ayant pas pu faire le déplacement dans la capitale des Gaules.

Le tournoi s'est déroulé sur le terrain synthétique de l'INSA à Villeurbanne, il a vu la victoire de l'imbattable équipe de Lyon, bien partie pour faire le "Grand Chelem" dans les tournois de Fédéral A cette saison !

Après trois défaites lors des matchs de poule, les Clermont Gaels ont réalisés un match épique face aux Tolosa Gaels dans le match pour la troisième place et s'impose d'un petit point après prolongations !

Les Bougnats iront donc à Paris, lors de la dernière manche avec la possibilité d'arracher la deuxième place qualificative pour la phase finale du championnat de France !

Félicitations à toute l'équipe !

Les résultats du tournoi :

Matchs de poule:
Paris 1-0 Lyon 0-5
Toulouse 1-10 Clermont 1-1
Paris 2-11 Clermont 0-2
Lyon 3-9 Toulouse 2-7
Toulouse 0-6 Paris 2-5
Clermont 2-3 Lyon 4-9

Finale :
Lyon 2-3 Paris Gaels 0-2

Match pour la 3ème place :
Clermont 4-1 Toulouse 2-6 (après prolongations)

Retour sur le tournoi de Clermont-Ferrand

Le tournoi s'est parfaitement déroulé sous un temps particulièrement clément. Il a vu les lyonnais remporter leur deuxième tournoi consécutif cette saison.
A domicile, les clermontois ont pu inaugurer leur nouvelle tenue confectionnée par l'équipementier irlandais "O'neills" mais surtout, ils ont confirmé leur performance sportive en obtenant une bonne troisième place et confirmer ainsi leur seconde place au championnat derrière Lyon.

La soirée s'est achevée au club house du Stade Leclanché dans la bonne humeur si fidèle à notre sport, encore un grand merci à Thierry et Patricia pour cette organisation exceptionnelle !

Les résultats complets du Tournoi :

Paris - Clermont : 2/4 - 0/3
Lyon - Toulouse : 3/7 - 1/1
Clermont - Niort : 6/1 - 0/3
Paris - Lyon : 0/2 - 2/6
Niort - Toulouse : 2/1 - 1/6
Clermont - Lyon : 0/2 - 3/3
Paris - Toulouse : 2/7 - 1/2
Niort - Lyon : 0/1 - 4/3
Clermont - Toulouse : 4/1 - 2/6
Paris - Niort : 1/4 - 0/1

Finale : Lyon (1/4) - Paris (0/5)

Classement du tournoi :
1- Lyon
2- Paris
3- Clermont
4- Toulouse
5- Niort

Classement du championnat Groupe Fédéral A :
1- Lyon 50pts
2- Clermont 36pts
3- Paris 33pts
4- Toulouse 29pts
5- Niort 22pts

Et voici deux vidéos relatives au tournoi :

Vidéo diffusée lors du Journal des Sports de France 3, le 18 mars 2012

A partir de 6 minutes, enregistrement lors de l'émission Plateau Central sur Clermont 1ère, le 26 mars 2012

17 mars 2012, tournoi de la Saint Patrick au Stade Marcombes

Samedi 17 mars, le stade Philippe Marcombes, à Clermont-Ferrand, accueillera la seconde manche du championnat fédéral A de Football Gaélique.

Seront en lice, les clubs de Toulouse, Lyon, Paris, Niort et bien entendu, le Clermont Gaelic Football Club !

Venez nombreux pour cet évènement qui est une première en Auvergne depuis 2009 !

 

Entrée gratuite

Le résumé des matchs du Clermont GFC à Toulouse

26 novembre 2011, date du lancement de la saison pour le Clermont GFC, après un été de structuration et d’expansion.

C’est donc avec un effectif de 21 joueurs que nous nous sommes présentés à Toulouse, lieu de ce 1er rendez-vous gaélique.

Le tirage au sort nous a versé dans la poule de nos hôtes du jour, les Tolosa Gaels et de nos conscrits du 7.9, le Niort GFC. L’autre poule accueillant les Paris Gaels, Le Lugdunum CLG et les Barbarians (à forte représentation clermontoise).

Le calcul était simple pour passer en ½ finale, il faut gagner au moins un match. Les rumeurs d’avant-match laissent présager une belle chance à saisir, avec des équipes affaiblies pour diverses raisons (blessures, no-show aérien…) …et les Bougnats l’ont saisie !

Matchs de poule :

Tolosa Gaels – Clermont GFC : 1-4 (7) / 3-1 (10)

Champion de conférence 2011, les Toulousains sont cueillis à froid par 2 buts rapides des Jaunes et Bleus, qui profitent pleinement de la vitesse de leurs attaquants. Les Hauts-Garonnais vont revenir doucement dans le match, pour arriver à la mi-temps avec 1 point de retard seulement.

Dans cette 2ème mi-temps, le secteur défensif auvergnat va montrer sa solidité, une constante sur la journée.

Le score évolue peu et les Bougnats restent à portée de but des Occitans, donnant une fin de match haletante pour les remplaçants au bord du terrain… mais finalement, Clermont-Ferrand enregistre sa 1ère victoire contre Toulouse.

Niort GFC – Clermont GFC : 0-1 (1) / 3-6 (15)
Ce match est le dernier de la matinée. Les Dragons niortais viennent de perdre contre Toulouse, mais non sans les pousser dans leurs retranchements. Le Clermont GFC connaît les valeurs d’engagement de cette équipe, nous voilà prévenus.
Comme souvent, c’est dans la zone du milieu de terrain que le match s’est joué. En dominant ce secteur, les Jaunes peuvent lancer de nombreuses attaques et se mettent rapidement à l’abri. L’équipe tourne donc, et réussie à garder le même niveau d’engagement… Clermont est en ½ finale pour la 2
ème fois de son histoire !

La ½ Finale :

Paris Gaels – Clermont GFC : 1-2 (5) / 5-3 (18)

Les Parisiens restent le club doyen du football gaélique français, mais pour ce 1er tournoi 2012, ils ne présentent pas leur meilleure équipe. Ce sera la chance de Clermont. Eux aussi vont subir une entame de match fantastique, menée par Dave qui fête là dignement son anniversaire, en marquant dès l’entre-deux de lancement. Les hommes à la Tour Eiffel ne passeront que rarement le milieu de terrain, en phase d’attaque, offrant aux Auvergnats un match maîtrisé et une 1ère finale !

La Finale :

Lugdunum CLG – Clermont GFC : 2-6 (12) / 1-1 (4)

Inévitablement ce sont les Lyonnais que nous retrouvons en Finale, des habitués de ces rendez-vous… et rarement avec bonheur !

Mais pas de suspens, le Clermont GFC a perdu le match, là où il avait gagné les précédents, dans le domaine de la récupération au milieu. Malgré cela, le score à la mi-temps n’est pas catastrophique (1-3 / 0-1). Malheureusement, le jeu de passes rapides des Gones sera payant en 2ème mi-temps, provoquant de nombreuses fautes et convertissant les points entre les perches : un signe d’ailleurs de leur volonté de verrouiller le score, conscient du potentiel de leurs adversaires du jour.

Les Clermontois joueront avec courage jusqu’au bout, marquant un but dans les dernières minutes par l’intermédiaire d’Hugo, le Toulousain de Clermont… la boucle est bouclée ;)


Merci à Bertrand pour ce résumé.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×